Auteur Sujet: Relation entre l'instructeur et l'élève.  (Lu 1064 fois)

Hors ligne MiKe "白鬼"

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 913
  • Sagesse: 65
  • Sexe: Homme
Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #30 le: mai 15, 2018, 02:15:30 am »
N'oublions pas également de nuancer la plupart de ces "réponses".  ;)  :D   #yinyang#

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #30 le: mai 15, 2018, 02:15:30 am »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2717
  • Sagesse: 1
Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #31 le: mai 15, 2018, 02:22:17 am »
Aller Mike apporte tes nuances que l'on rigole un peu, tu vas voir que le balancier va d'un côté et aussi de l'autre.  L'important c'est être en équilibre.  Mais justement, où est l'équilibre. 
Être ou ne pas être en équilibre, serait la question.

Hors ligne MiKe "白鬼"

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 913
  • Sagesse: 65
  • Sexe: Homme
Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #32 le: mai 15, 2018, 03:03:57 am »
Bon, voilà ma version du menu :   :P
 
Citer
Déjà par instructeur il faut distinguer (il est possible d'entrer dans plusieurs catégories) :

- le gars qui est avancé dans sa pratique et partage son art et fait payer pour la location du local;
Réponse:La plupart des instructeurs sont des gars "avancés". Ils ont juste un diplôme d'état pour des raisons évidentes, mais cela ne garantit aucunement qu'ils aient les qualités d'instructeurs. Cela ne dépanne pas, puisque c'est ce que l'on rencontre dans beaucoup de (mc)dojo. C'est d'ailleurs le fiasco pour les élèves.   :-[

- le combattant retraité qui aujourd'hui enseigne sa méthode;
Réponse: cela dépend de ce qu'on appelle "combattant retraité". Si c'est un gars de 45 piges avec un millier de combats derrières lui et 35 ans de pratique en dojo, on peut penser qu'il est bon. C'est juste qu'il n'a pas son diplôme d'état. Si c'est Lulu, 25 ans, ex-champion régional de sa catégorie de loser... ça fera en effet l'affaire pour un temps, mais vaut mieux passer son chemin.

- le maître (Grand Maître)
Répons:Si réellement il est un maître dans sa discipline, il est possible d'aller très loin.

- le "maître (grand maître)" autoproclamé 
Réponse:  Ceux-là savent très bien comment faire pour capter, attirer, embobiner des élèves.  Et tant pis pour tout ceux et celles qui tombent dans le piège.

- l'artiste passionné étant consumé par son art;
Réponse: vérifier le niveau. Et pas de panic : ça ne brûle personne d'autre que le passionné.

- l'homme d'affaire qui veut que sa poutine soit rentable;
Réponse: Si c'est un bon dans son domaine, alors il embauchera un "Grand Maître" (un vrai) pour que son affaire roule. Il serait stupide de faire du mcdojo... il y en a à bien trop.


Et par l'élève (idem pour les catégories)

- la gars qui veut un loisir;
Réponse: la moitié des élèves ne cherchent que ça!

- l'enfant qui est là par influence des parents ou des ninjas turtles
Réponse: C'est pas si terrible. C'est un enfant... les parents le font tester. Il continuera s'il aime. Tous les maitres n'ont pas débuté les AM par eux-mêmes. Beaucoup ont été "obligé". L'instructeur, s'il est sérieux, a forcément une pédagogie adaptée aux enfants. Donc oui, il aura sans doute une certaine psychologie.

- le gars qui veut perdre du poids
Réponse: Oui à condition qu'il fasse minimum quatre cours semaine d'une heure et demi minimum (avec efforts et sueur) et change son alimentation. Mais bon... il y en a qui ne maigriront quand même pas. Question de métabolisme.

- le gars qui veut se battre
Réponse: Oui, à condition que l'instructeur lui fasse changer d'avis sur la bataille.  ;-)p

- le gars qui veut se défendre
Réponse: Oui, en plus de la survie, c'est l'une des raisons d'être des AM. Si on n'enseigne pas ce détail, et bien cela s'appelle de la danse martiale. Et en effet, aujourd'hui, on rencontre de plus en plus d'AM de ce type.

- le gars qui veut des pouvoirs mystiques
Réponse: non. Ce qu'ils appellent pouvoirs mystiques est une douce illusion. Les véritables "pouvoirs" n'ont rien de mystiques. Il n'y a que les ignorants qui les nomment ainsi. Bref, si on a un élève qui veut des pouvoirs mystiques, vaut mieux lui briser ses croyances pour qu'il soit un peu moins naïf. Ou alors l'envoyer chez Raël.  :D

- le gars qui veut la VRAIE lignée AUTHENTIQUE
Réponse: VRAIE et AUTHENTIQUE, ne veulent rien dire aujourd'hui.  Mais s'il cherche il pourra trouvé.  ;-)p

- le gars qui veut être champion en compétition de formes
Réponse:  Une école spécialisée dans ce domaine ferait l'affaire.  ;-)p

- le gars qui veut être calife à la place du calife.
Réponse:  Beaucoup se sont essayés et beaucoup ont perdus à ce petit jeu un peu spécial.
Cela signifie que certains ont quand même réussi!  :-|--)-:


Les mêmes catégories au féminin. ce n'est pas une réflexion exhaustive.
Réponse: Faudrait demander aux filles plutôt que de "répondre" à leur place. Mais bon comme il n'existe pas de filles, on s'en accommodera!  #mdr2#
« Modifié: mai 15, 2018, 03:13:03 am par MiKe "白鬼" »

Hors ligne lsd

  • Dragon Titan
  • *
  • Messages: 6374
  • Sagesse: 246
  • http://www.taichi25.fr/data/iptaitakpoing.jpg
Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #33 le: mai 15, 2018, 09:55:08 am »
je me suis cherché une place dans cette liste ni mes Professeures ni lsd ne s'y  trouve  ::)
////En plus tous les styles sont inter relier en eux.  Et le ‘’mauvais quelque chose’’ peut cacher quelque fois un trésor.////(niveau 2////

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2820
  • Sagesse: 302
  • Pratiquant de: wing chun
Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #34 le: mai 15, 2018, 10:03:11 am »
Épatante réponse de notre visage pâle ;-)p

Épatante réplique de notre Lsd  ;-)p

Et moi?  ??? ... je passais par là... mais moi, vous savez, déjà je ne suis pas sûr d'exister... Ombre en plein jour est comme les figures du théâtre d'ombre javanais: on ne voit que la silhouette noire. Les couleurs, magnifiques, ne sont vues que par celui qui la manipule #yinyang# (tiens, je parle de moi à la 3ème personne, comme Alain Delon  :-[  Lsd :) )

... ah oui! Où en étais-je? Moi non plus, je ne suis pas dans le catalogue. "Je est un autre" #@ninja#





« Modifié: mai 15, 2018, 10:07:18 am par ombre en plein jour »
Et hop!

Hors ligne MiKe "白鬼"

  • Dragon guerrier
  • *
  • Messages: 913
  • Sagesse: 65
  • Sexe: Homme
Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #35 le: mai 15, 2018, 10:20:59 am »
"Je est un autre"

Rimbaud, dans son style, aurait pu être un OCéen plein de surprise...  ???

Hors ligne Le singe pratiquant

  • Pratiquant et guide de pratique
  • Dragon apprenti guerrier
  • *
  • Messages: 605
  • Sagesse: 39
  • Sexe: Homme
    • Wudang Principles Québec, groupe de pratique pour artiste dédié
  • Pratiquant de: Gong
Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #36 le: mai 15, 2018, 18:18:44 pm »
@LSD et @Ombre en plein jour en résumé qu'est-ce qui vous décrirait le mieux en tant que enseignant, étudiant ou pratiquant?

La "liste" n'avait pour but d'être exhaustive. Seulement je voulais souligner qu'il peut y avoir différents types d'instructeur/élève. Par conséquent, peut-il y avoir plusieurs types de relation instructeur/élève en fonction des différentes catégories?

De mon côté je suis instructeur en boxe chinoise et Qi Gong suite à l'obtention de mon certificat d'enseignement par mon instructeur. Cependant, je me considère pas maître. Je suis en formation continu auprès de mon professeur et je réalise aussi différents stages auprès d'instructeurs renommés (et obscure) pour parfaire mes connaissances. J'ai une relation d'autorité amicale avec mes élèves durant les cours et amicale avant/après mes cours. Je dois aussi être un peu entrepreneur pour faire vivre l'école/groupe de pratique à Québec.

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2717
  • Sagesse: 1
Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #37 le: mai 15, 2018, 19:04:22 pm »
Salut Le singe pratiquant
Je vois que tu es de Québec, moi aussi.  Est-ce que l'on pourraient se rencontrer devant un café et jasser un peu, amicalement.

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2820
  • Sagesse: 302
  • Pratiquant de: wing chun
Re : Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #38 le: mai 15, 2018, 19:59:13 pm »
@LSD et @Ombre en plein jour en résumé qu'est-ce qui vous décrirait le mieux en tant que enseignant, étudiant ou pratiquant?

La "liste" n'avait pour but d'être exhaustive. Seulement je voulais souligner qu'il peut y avoir différents types d'instructeur/élève. Par conséquent, peut-il y avoir plusieurs types de relation instructeur/élève en fonction des différentes catégories?

De mon côté je suis instructeur en boxe chinoise et Qi Gong suite à l'obtention de mon certificat d'enseignement par mon instructeur. Cependant, je me considère pas maître. Je suis en formation continu auprès de mon professeur et je réalise aussi différents stages auprès d'instructeurs renommés (et obscure) pour parfaire mes connaissances. J'ai une relation d'autorité amicale avec mes élèves durant les cours et amicale avant/après mes cours. Je dois aussi être un peu entrepreneur pour faire vivre l'école/groupe de pratique à Québec.

La question a de multiples aspects et mon parcours est très atypique. Il me faudra un certain temps avant de pouvoir répondre à vos questions, Singe pratiquant et Niveau 2. Même les notions d'instructeur et d'élève sont presque étrangères à ma pratique. Je vais réfléchir et tâcher de répondre de façon compréhensible.
Et hop!

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2717
  • Sagesse: 1
Re : Relation entre l'instructeur et l'élève.
« Réponse #39 le: mai 16, 2018, 18:14:30 pm »
J'ai connu une personne à Montréal qui a commencée le kung-fu à 14 ans.  Avec un pratiquant chinois du style hung gar, lui il enseignait le kung-fu et le jeune, le français.  C'était un bon échange.
Durant plus de trente années ce jeune a butiner de gauche à droite dans plusieurs styles connus et inconnus traditionnels et quelques modernes.
Pour lui ses instructeur étaient plus amis-amis que des sifu.  Pourquoi butiner de la sorte.  Parce qu'il cherchait le ''Saint-Graal'', c'est à dire la tectnique de combat la plus efficace.  Alors c'est impossible dirons-nous.  Et non si on sait frapper aux bonne portes.
Il a trouvé deux styles qui comportaient deux éléments techniques et principes.  De un, une méthode presque inconnu de combat de rue contre plusieurs agresseurs et des techniques de coudes style vietnamien. LSD. :-D=

J'ai rencontré certaines de ces personnes sifu, dont le vietnamien avec les coudes et dans certains cas ce n'étaient pas des ''anges''.
Pour la personne en question il ne comprennait pas pourquoi des élèves appelaient leurs instructeurs: sifu, sensei, maître, etc.  Les grades, connait pas, il en voulait pas.

Alors je lui ai dit vers les années début '80, pourquoi ne pas choisir un style que tu aime et le pratiquer longtemps jusqu'à l'obtension de grades et connaissance élevées.  Et bien oui.  Il a appris un style dont l'instructeur était un ami commun avec moi.  Et aujourd'hui il est ceinture noire 5e degré dans le style fondé en Hawaii dans les année '40.

Maintenant la chose la plus importante dans tout ça, c'est qu'il avait un grand talent pour tout.  Après seulement 6 mois de pratique de tai chi,  il remportat la médaille d'or devant plusieurs chinois qui étaient très bons aussi.  Mais pour lui la médaille ne comptait pas, c'était pour la pratique du tai chi seulement, comme expérience personnelle.

L'interne ne lui dit rien, il est trop terre à terre.  Voilà.

PS.  Avec toutes ces années de pratiquent dans différents styles, il n'a rien comprit aux arts martiaux, à part le côté combat.  C'est ce qu'il cherchait, non.  il là eu.

Tant d'années de perdues pour rien.











 








 


* Messages récents

post Re : Re : Re : pour niveau 2
[Kung fu]
niveau 2
Aujourd'hui à 22:41:12
post Re : Re : pour niveau 2
[Kung fu]
Le promeneur
Aujourd'hui à 21:50:30
post Re : pour niveau 2
[Kung fu]
niveau 2
Aujourd'hui à 19:40:25
post Interview Karaté bushido , parution Octobre 2018
[Interviews]
jomtien
Aujourd'hui à 17:30:14
post Re : Re : Re : Re : Fédération de Kungfu wushu du Québec , un embryon de plan....
[Québec]
niveau 2
Aujourd'hui à 15:30:47
post Re : Re : Re : Fédération de Kungfu wushu du Québec , un embryon de plan....
[Québec]
Le singe pratiquant
Aujourd'hui à 03:30:43
post Re : Re : Fédération de Kungfu wushu du Québec , un embryon de plan....
[Québec]
BloodyRoots
Aujourd'hui à 03:25:25
post Re : Fédération de Kungfu wushu du Québec , un embryon de plan....
[Québec]
niveau 2
Aujourd'hui à 00:41:57
post Re : Re : 4 livres sur le taichi
[Littérature]
niveau 2
Aujourd'hui à 00:34:49
post Re : Fédération de Kungfu wushu du Québec , un embryon de plan....
[Québec]
niveau 2
Aujourd'hui à 00:31:19
post Re : Re : Fédération de Kungfu wushu du Québec , un embryon de plan....
[Québec]
BloodyRoots
Aujourd'hui à 00:24:51
post Re : 4 livres sur le taichi
[Littérature]
lsd
Aujourd'hui à 00:16:55
post Re : Fédération de Kungfu wushu du Québec , un embryon de plan....
[Québec]
niveau 2
août 14, 2018, 23:47:38 pm
post Re : Re : Fédération de Kungfu wushu du Québec , un embryon de plan....
[Québec]
Le singe pratiquant
août 14, 2018, 23:25:33 pm
post Re : Re : 4 livres sur le taichi
[Littérature]
niveau 2
août 14, 2018, 18:53:06 pm

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !