Auteur Sujet: Arts martiaux chinois au Québec  (Lu 1013 fois)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2747
  • Sagesse: 151
Arts martiaux chinois au Québec
« le: juillet 15, 2018, 19:55:31 pm »
Sur l'idée du Promeneur, je me lance.

Je fais parti des pionnier québécois du kung-fu au Québec.  J'ai connu aussi les tous premiers pionniers québécois.  Leurs histoires est intéressantes.  Cela démontre bien la passion et la détermination que ces tous premiers avaient.

À ma connaissance les deux premiers seraient Fernand Morneau et Claude Fréchette.  F.Morneau faisaient des démonstrations partout au Québec entre les années '70-'80.  Son spectacle dura 90 minutes ou plus.  Au menu: démontration de souplesse, de force, des formes et de la casse.  À cette époque il avait pas moins de mille élèves, surtout localisé en Gaspésie.

Le style qu'il enseignait était le Shaolin.  Pas plus de précisions.

Dans les années '80 il organisa des combat professionnels de ''boxe chinoise''.  Le KO était rechercher.  Aujourd'hui il a formé et forme toujours des combattants pour les MMA.

Aujourd'hui toujours, son style d'origine de kung-fu, le Shaolin, est enseigné à quelques endroit au Québec seulement.

Claude Fréchette rédident de Baie-Comeau sur la Côte-Nord allait en stade de six mois à Vancouver pour être initié au kung-fu My Jong Law Horn.  Un style du nord.  Son sifu était Alex Kwok.  C'était au début des années '70.

Pendant plusieurs années il fit des stages à Vancouver.  Un jour il eu la permission d'enseigner.
Je l'ai vu pour la première fois en compétition à Montréal en 1979.  Il participait seulement aux formes.  Mains nue et armes.  Il gagnait toujours les premières places.

Son unique élève ceinture brune à l'époque se classait toujours en combat et en forme à mains nues.

Toujours dans les années '70 il eu Denis Gélinas.  Denis était ceinture noire de kenpo dans la même école que moi.  Vers la fin de 1970 il était en quête d'un art martial, mais ignorait lequel.
Il partit donc une année à travers toutes l'Asie orientale afin de trouver sa voie.
Il a essayé des dizaines et des dizaines de style différents, sans jamais y trouver l'étincelle.

Il revient donc au pays et tout en se promenant dans le quartier chinois de Montréal, il voit un livre de wushu dans la vitrine d'une boutique chinoise.  Intrigué il l'achète.  Rendu chez lui il commence à pratiquer différents mouvement.  Il faut savoir que Denis est très, très souple de ses jambes.

Par les revues Black Belt il aprends que le responsable du Wushu en Amériques se trouve en Californie.  Et hop, il arrive en Californie.  Arrivé à sa boutique il se présente et dit qu'il aimerait apprendre le Wushu.  Il lui montre le livre et fait quelques mouvements.  Le responsable (que j'ai oublié le nom), lui dit que ce n'est pas du Wushu.

Il lui donne l'adresse en Chine de son instructeur, et lui dit que s'il veut faire du Wushu c'est à cette adresse qu'il doit aller.

Le revoilà en Chine.  maintenant il a l'éteincelle et la piqure.  Environs un an après il ouvre son école de Wushu à Montréal.

À suivre...




























































Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Arts martiaux chinois au Québec
« le: juillet 15, 2018, 19:55:31 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1750
  • Sagesse: 164
  • Sexe: Homme
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #1 le: juillet 15, 2018, 22:30:22 pm »
@ niveau2

Merci pour ton petit historique et je vais donner un "scoop" qui n'est je pense, pas ou peu connu.
Debut les années 90, un prof français lors de voyages au Japon rencontre un expert (on peut le dire) qui, lui enseigna les AM. int .ch: pakua, hsing i, taichi. Une école fut fondée et le prof représentant pour la France . Pendant quatre années l'école fait venir S. du Japon  pour des stages qui remporte un succès,  amenant même des pratiquants de diverses disciplines.

Alors un projet  se "dessine" monter une école au Québec . Mais étant trop lourd a gérer, je pense,  le prof ne suit pas. D'autres, mais très peu auraient pu, mais au fil des années chacun est parti vers d'autres " chemins".  Donc le Quebec n'aura pas connu une autre "pratique"

 ;)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2747
  • Sagesse: 151
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #2 le: juillet 15, 2018, 23:15:27 pm »
Intéressant.  Mais il faudrait savoir comment était leur Marketing et leur approche pour le Québec.
Car il y a une méthode d'approche qui fonctionne mieux que les autres.
Par-contre si le tout reposait uniquement sur l'instructeur-chef japonais, là est la lacune.

Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1750
  • Sagesse: 164
  • Sexe: Homme
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #3 le: juillet 16, 2018, 08:48:33 am »
Il ne s'agit pas de " comment" , mais plutôt de "vouloir".  Bien sur j'ai volontairement laissé de côté les détails de cette petite "histoire"  ;)
« Modifié: juillet 16, 2018, 08:52:52 am par Le promeneur »

Hors ligne ombre en plein jour

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2820
  • Sagesse: 302
  • Pratiquant de: wing chun
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #4 le: juillet 16, 2018, 11:06:43 am »
@ Niveau 2, Le Promeneur

Merci pour cette passionnante saga :-)\_
Et hop!

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2747
  • Sagesse: 151
Re : Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #5 le: juillet 16, 2018, 15:36:39 pm »
Il ne s'agit pas de " comment" , mais plutôt de "vouloir".  Bien sur j'ai volontairement laissé de côté les détails de cette petite "histoire"  ;)

Oui j'y ai penser au ''vouloir''.  Je ne l'ai pas ressenti dans ton texte.  Il était absent.  Sans le vouloir c'est impossible de faire.

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2747
  • Sagesse: 151
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #6 le: juillet 16, 2018, 16:22:24 pm »
Après quatre années sans instructeur et enseignant toujours dans une région éloignée, j'ai décidé de trouvé un style afin d'avoir un instructeur et du matériel technique et même plus.
J'avais à l'époque (1975-76) plus de 500 revues sur les arts martiaux style Black Belt et cie.  Après avoir passé toutes mes revues trois ou quatre fois, et avoir téléphoné à quelques instructeurs aux USA pour des informations sur leurs styles, mon choix c'est arrêté sur le style Wun Hop Kuen Do kung-fu.  Fondé par Sijo Al. J. Dacascos.

Cette école était au Colorado (Denver) elle était à plus de 3,000 kilomètres de chez moi.  En mars 1976 j'appel à cette école afin de rencontrer l'instructeur en chef.  J'y ai rester seulement trois jours, car je voulais savoir si je serais accepté dans ce style.  J'ai reçu la réponse deux mois plus tard par courrier qui disait que j'était accepté.

À partir de ce moment j'ai fais des stages d'un mois pendant deux années, lorsque l'instructeur Sifu Endrizzi m'a demandé s'il serait possible d'ouvrir une école de ce style au Québec.  La réponse fut oui.

Au mois d'août 1978 nous ouvrions une école de kung-fu Wun Hop Kuen Do dans la ville de Trois-Rivières.  Notre sifu déménagea de Denver pour Burlington Vermon, USA.  C'était à peine 90 minutes de Trois-Rivières. 
De 1978 à 1981 les élèves de cette école se sont démarqués dans les compétition, surtout en combat.

Moi déjà étant ceinture noire de kenpo et avait participé à plusieurs compétitions à Montréal et ailleurs, j'était connu comme pratiquant de kenpo.  Donc lorsque nous faisions des formes de kung-fu en compétition les notes ce situaient entre 4 et 5 sur dix.  Les juges étaient tous des karatéka, ils ne connaissaient rien au kung-fu.

Dans les années '80-'81, les notes se situaient plus vers les 6 et 7 sur dix.

En 1981 j'ai quitté ce style et encore je me suis retrouvé sans instructeur.  Par-contre j'avais du matériel technique de kung-fu pour au-moins une quinzaine d'années.

J'ai repris l'enseignement du kung-fu sur un autre nom de style et entre 1983-84 et 2014. 

Lorsque j'ai repris les compétitions en forme en 1986-87-88, (j'avais 40 ans et plus) mes notes étaient plus vers les 8.5 et 9.  Enfin le kung-fu était reconnu aidé aussi par deux ou trois autres styles de kung-fu.  J'oubliais je compétionnais dans les catégorie des 35 ans et plus, et les 18 ans et plus.

Dans ces régions éloignées comme au Lac-St-Jean j'avais jusqu'à sept endroits où j'enseignais.  Le même nombre d'endroits aussi sur la Côte-Nord. 

Aujourd'hui en 2018 j'aurais 71 ans dans presque deux mois, je suis toujours impliqué dans le kung-fu, mais pas physiquement.  J'attends bientôt la deuxième opération de la hanche.  Lorsque je serais rétablie à 100% je vais ouvrir une école de kung-fu à québec.

Voilà une autre partie des pionniers du kung-fu au Québec.

La suite sera sur les représentants du style Shaolin des moines du temple du même nom.



















































Hors ligne Le promeneur

  • Dragon Seigneur de guerre
  • *
  • Messages: 1750
  • Sagesse: 164
  • Sexe: Homme
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #7 le: juillet 16, 2018, 18:05:20 pm »
 ;-)p merci
ce qui me ravi , je ne connaissais pas ton parcourt, c'est enfin fait
 ;)

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2747
  • Sagesse: 151
Re : Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #8 le: juillet 16, 2018, 18:46:46 pm »

 ;-)p merci
ce qui me ravi , je ne connaissais pas ton parcourt, c'est enfin fait
 ;)

Il y a aussi mon parcourt sur les styles internes que j'ai débuté en 1998.  Et autre aussi.

Après les pionniers du style des moines Shaolin au Québec, je parlerais des pionniers québécois des styles internes.





Hors ligne Marc Arcand

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 151
  • Sagesse: 6
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #9 le: juillet 16, 2018, 20:10:30 pm »
vraiment cool   ! ouvre les valves!!!
“Everyone has a plan 'till they get punched in the mouth.”  Mike Tyson

 


* Messages récents

post Re : Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
Aujourd'hui à 00:29:47
post Re : Penchak Silat à Montréal ???
[Présentation / recherche de clubs]
Mohaj
Aujourd'hui à 00:12:33
post Re : Yip Man ou Yuen Kay San vs le boxeur du nord....
[Histoire des arts martiaux]
Gabs
août 20, 2018, 23:57:59 pm
post Re : Penchak Silat à Montréal ???
[Présentation / recherche de clubs]
niveau 2
août 20, 2018, 23:52:42 pm
post Re : Penchak Silat à Montréal ???
[Présentation / recherche de clubs]
Mohaj
août 20, 2018, 23:47:28 pm
post Re : Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
[Histoire des arts martiaux]
Gabs
août 20, 2018, 23:38:39 pm
post Re : Penchak Silat à Montréal ???
[Présentation / recherche de clubs]
niveau 2
août 20, 2018, 23:27:37 pm
post Re : Kung Fu et mondialisation : Le Wing Chun est-il encore un art chinois?
[Histoire des arts martiaux]
Gabs
août 20, 2018, 23:24:12 pm
post Penchak Silat à Montréal ???
[Présentation / recherche de clubs]
Mohaj
août 20, 2018, 23:23:18 pm
post Re : Re : Le concept interne en Kung Fu : une arnaque ?
[Histoire des arts martiaux]
Rémi
août 20, 2018, 19:23:20 pm
post Re : Re : Kung Fu et mondialisation : Le Wing Chun est-il encore un art chinois?
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 20, 2018, 17:44:23 pm
post Re : Re : Kung Fu et mondialisation : Le Wing Chun est-il encore un art chinois?
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 20, 2018, 17:43:59 pm
post Re : Kung Fu et mondialisation : Le Wing Chun est-il encore un art chinois?
[Histoire des arts martiaux]
Gabs
août 20, 2018, 17:37:44 pm
post Re : Re : Kung Fu et mondialisation : Le Wing Chun est-il encore un art chinois?
[Histoire des arts martiaux]
niveau 2
août 20, 2018, 17:19:24 pm
post Re : Kung Fu et mondialisation : Le Wing Chun est-il encore un art chinois?
[Histoire des arts martiaux]
Gabs
août 20, 2018, 15:49:53 pm

* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !