Auteur Sujet: Arts martiaux chinois au Québec  (Lu 1812 fois)

Hors ligne Marc Arcand

  • Enfant dragon
  • *
  • Messages: 200
  • Sagesse: 10
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #20 le: juillet 17, 2018, 14:22:29 pm »
pour les AMC en général ici au Québec ce n'est pas fédéré alors n'importe qui peut s’ouvrir une école et se proclamer maître et se partir sa business....

Pour le Kenpo , c'est un style qui mélange le karaté japonais et son décorum austère avec de l'exotisme a la shaolin chinois  et de l' autodéfense. Crée au départ par des sales brutes de batailles de rues.

C'est un style qui se market vraiment bien(habits pleine de patchs de couleurs différentes, le tout pour plaire a nos ego d'occidentaux) et qui a quand même une bonne structure d'enseignement, kata, punch techniques , combos,armes de toutes sortes , techniques pour femmes etc..  ce genre de style racole large et la possibilité d’ouvrir des franchises est encouragée... ce fut extrêmement populaire dans les années 80... 90 aussi , maintenant moins... 

“Everyone has a plan 'till they get punched in the mouth.”  Mike Tyson

Webmartial - Forum : arts martiaux, sports de combat, mma, free fight, combat libre

Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #20 le: juillet 17, 2018, 14:22:29 pm »
Boutique de Webmartial
Équipements d'arts martiaux / sports de combat en direct de Chine


Hors ligne Vakarm

  • Jeune dragon
  • *
  • Messages: 487
  • Sagesse: 24
  • Sexe: Homme
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #21 le: juillet 17, 2018, 14:32:17 pm »
Les Kempo répandus au Québec, sont les kenpo américains.

C'est que les AM se sont répandus beaucoup plus vite aux U.S.A. qu'ici, parce que les américains ont eu beaucoup plus de contact avec les Japonais, notamment à cause de la Guerre du Pacifique.  Même chose pour les A.M. Coréens et la guerre de Corée.  Alors dans le temps, au Québec, les profs avancés ne courraient pas les rues, ça poussait nos pionniers passionnés à aller se former aux U.S.A.  Ils ont été encouragés ou influencés à répandre ces styles ici, souvent avec l'approche marketing américaine.

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2929
  • Sagesse: 104
Re : Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #22 le: juillet 17, 2018, 16:05:32 pm »

Les Kempo répandus au Québec, sont les kenpo américains.

C'est que les AM se sont répandus beaucoup plus vite aux U.S.A. qu'ici, parce que les américains ont eu beaucoup plus de contact avec les Japonais, notamment à cause de la Guerre du Pacifique.  Même chose pour les A.M. Coréens et la guerre de Corée.  Alors dans le temps, au Québec, les profs avancés ne courraient pas les rues, ça poussait nos pionniers passionnés à aller se former aux U.S.A.  Ils ont été encouragés ou influencés à répandre ces styles ici, souvent avec l'approche marketing américaine.
[/quote]

Les Kempo répandus au Québec, sont les kenpo américains.

Oui ils ont de source américaine.  Le premier en Amérique (Hawaïï), à avoir introduit le kenpo est Maître William Chow.  En plus des formes ce style était spécialisé en combat de rue et contre plusieurs agresseurs.

Celui qui a américanisé ce kenpo est Maître Ed. Parker, natif de l'Île.  Il a diffusé ce style dans plusieurs pays.

Il faut savoir qu'il y a plusieurs kenpo-kempo.  Certains sont plus japonais, d'autres plus chinois.

Le premier au Québec et au Canada a enseigné le kenpo, a été l'instructeur Jean-Guy Angell.  Il fut mon instructeur de kenpo, dans les années '60-'70.  Son kenpo vient de l'instructeur Georges Pesare de Providence, Rhode Islan sur la côte Est des USA.

Ce kenpo était plus direct et nous avions seulement une écusson sur notre costume. ;-)p .  Mais je dois dire qu'il était loin des origines du kenpo de Maître Chow.  Jamais nous avons pratiquer du combat contre plusieurs agresseurs. Ce kenpo était aussi influencer plus japonais, mais c'était facile de voir la différence avec du karaté ''pur''.

Le deuxième kenpo, fut le ''kempo'' Karaté Shaolin Kempo venant dirictement des USA. 





















Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2929
  • Sagesse: 104
Re : Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #23 le: juillet 17, 2018, 16:12:13 pm »
J'entend parler souvent d'un certain

 Lee Shiu Pak
http://www.samslutsky.com/Biographies.html

d'un Irving Leong
http://www.taichichuanclub.com/

et d'un Tam Cheuk -Ying
http://taichiresearchinstitute.ca/

Oui j'ai connu Tam sifu et Leong sifu.  C'était en 1993 lors de nos rencontres au sein de la Fédération Canadienne de l'Est des arts martiaux chinois.  J'ai été secrétaire pendant quatre ans.
J'ai vu un peu leur tai chi et personnellement ils vivaient bien leur tai chi. 








est ce que tu as eu Niveau 2 des contacts/experiences avec ces patriarches?  qui enseignaientt le taiji déjà dans les années 70 au Québec
[/quote]

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2929
  • Sagesse: 104
Re : Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #24 le: juillet 17, 2018, 16:24:20 pm »
Je suis curieux de savoir quelle est selon vous et votre grande expérience, la ou les raisons pourquoi les AM chinois ainsi que que les kempo et autres styles dérivés semblent les plus répandus.
[/quote]

Afin de répondre correctement je dirais en premier que les arts martiaux chinois à Montréal ont été beaucoup influencée par la communauté chinoise.  Ouverture aux blanc à partir des années début '70.  Festivités chinoises dans ce quartier avec plusieurs démonstration d'arts martiaux.

Pour les kempo et leurs semblables, c'est le côté USA avec des tonnes de revues spécialisées sur les arts martiaux, qui a mis la puce aux oreilles de certains québécois.  Donc moi en 1975-76.  J'ai commencé le kung-fu Wun Hop Kuen Do qui a ses racines dans le Kajukenbo.

Le fondateur du KJKB, à reçu sa ceinture noire en kenpo de Maître W. Chow.












Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2929
  • Sagesse: 104
Re : Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #25 le: juillet 17, 2018, 16:30:37 pm »
Internes, externes ce sont des mots tellement "importants" ?  ::)

Je dois précisé qu'ici au Québec à part une ou deux personne que je connais ont des principes de sorties de forces.  Les autres que j'ai déjà vu, n'ont rien de cela.

C'est ce que je voulais dire par: interne de quoi? :-)UU(-:


Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2929
  • Sagesse: 104
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #26 le: juillet 17, 2018, 21:11:35 pm »
Je poursuis avec un style très peu connu au Canada et plus particulièrement au Québec.  C'est un style mixte qui possèdes des formes chinoises ''traditionnelles''.  Beaucoup de principes sont chinois plutôt que japonais.  C'est le Kajukenbo.

Vers le milieu des années '60 il y avait à Montréal un philipin du nom de Kaido Polintan.  il était ceinture noire de ce style.  Il était probablement 2 ou 3ième degré à l'époque.  Il ouvrit une école à Montréal et pas longtemps après il ouvrit une autre école à Québec.  Oui les gens de Québec, vous avez bien lu.  Dans la ville de Québec.

À cette époque vers le début des années '70, ce style regroupait 300 élèves à Montréal et Québec.  Sifu Kaido forma environs 5 à 6 ceintures noires.  Mais un seul est rester fidèle à ce style aujourd'hui.  Cette école est à Montréal.

Bonus: Deux ex-soldats du Québec ont ouvert un dojo dans la ville de Québec dans les années 1948-49.  Ils enseignaient du Jiu-Jitsu... traditionnel.  Ils ont appris au Japons.












Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2929
  • Sagesse: 104
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #27 le: juillet 17, 2018, 23:39:41 pm »
En 1966-67 j'ai vu en spectacle dans un théâtre de variétés à Montréal, un chinois faire des manoeuvres assez spectaculaires avec une ''arme de kung-fu''.  C'était une barre de métal assez grosse et au bout il y avait une armature en forme d'éllipse tout en métal.  À l'autre extrimité du manche il y avait comme un pic.

Sur une bonne partie du manche et sur ''l'éllipse'' il y avait de nombreux anneaux eux aussi en métal.  Lorsqu'il faisait tourné son ''arme'' il y avait les anneaux qui raissonnaient des cliquements.

À l'époque je ne connaissais pas le kung-fu, même je ne connaissait pas ce mot.  Je n'avais pas encore commencé le kenpo.

Probablement qu'il était un sifu et avait son école dans le quartier chinois.






Hors ligne Mordel

  • Bébé dragon
  • *
  • Messages: 162
  • Sagesse: 16
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #28 le: juillet 18, 2018, 01:58:17 am »
C’est peut-être une fausse impression, mais on dirait que les AM d’origine japonaise et autres que chinoise ont eu plus de misère à se faire une place au Québec. Du moins avant les années 90.

Pourtant comme vous l’avez souligné, il y a depuis longtemps des bons instructeurs de ces styles aux E-U et c’est/c’était à la portée des Québécois d’aller s’entraîner là-bas. Si il y en a qui l’ont fait pour les autres(AM chinois, Kempos etc), pourquoi pas pour autre chose. Peut-on en conclure que les Québécois avaient une certaine préférence?

Est-ce une simple question d’argent et de marché ou bien y a t’il quelque chose d’autre qui a fait que tous les Japonais, Coréens venus transmettre un art martial au Québec sont partis? Je me le demande parce que l’implantation des AM Japonais et autre que chinois en Ontario et ailleurs e semble pas avoir eu autant de difficultés.

Hors ligne niveau 2

  • Dragon Sorcier des ténèbres
  • *
  • Messages: 2929
  • Sagesse: 104
Re : Arts martiaux chinois au Québec
« Réponse #29 le: juillet 18, 2018, 02:32:23 am »
Styles de karaté implanté au Québec entre les années 60-70. 

Shotokan, Shito-Ryu, Chito-Ryu, Shorin-Ryu, Yoseikan, Kiokushinkai, Wado-Ryu et Shorinjiryu.  Pas si pire que ça.

Ils ne sont pas en ordre chronologique.

 


* Newsletter

S'abonner à la newsletter de Webmartial

Votre email :

Chaque mois, l'actualité des arts martiaux et des sports de combat dans votre email !