Forums par disciplines > Tai chi chuan

Laura Bonthuis Chen Style Xinjia Yi Lu Pays-Bas

(1/2) > >>

PatrickvanSteen:
Une femme d'arts martiaux hollandaise nommée Laura Bonthuis d'Apeldoorn aux Pays-Bas interprète le Taijiquan, Tai Chi de style Shaolin Chen sous la forme: Xinjia Yi Lu.

Elle fait une belle forme, voir ici la vidéo:



Laura Bonthuis entraîne Shaolin He Yong Gan Martial Arts et a remporté une 3e place à Moscou en Russie aux Championnats d'Europe 2019. Elle a également remporté une 3e place un mois plus tard aux Championnats du monde 2019 à Emeishan en Chine.

Laura Bonthuis était également une formidable joueuse de badminton et a remporté de nombreux titres dans de nombreuses compétitions. En plus des arts martiaux chinois, elle a également pratiqué le kick-boxing Full Contact avec l'enseignant sensei Wim Scharrenberg des Pays-Bas.

Ravi de voir de si bons artistes martiaux qui s'entraînent dur et essaient de devenir meilleurs tous les jours.

lsd:
merci  :-D=

Mélissa:
 ::) C'est très beau!  #yinyang#

ombre en plein jour:

--- Citation de: Mélissa le juin 28, 2020, 20:59:39 pm --- ::) C'est très beau!  #yinyang#

--- Fin de citation ---

C'est le but sans doute, parce que pour le fond... disons que c'est du spectacle et que ça s'arrête là. Normalement ce devrait être un art martial #circonspect#

- j'ai peur pour ses chevilles, et, partant, pour ses genoux
- forme pas habitée
- dos raide
- ruptures d'attention
- cassure au niveau des lombaires
- pas d'intention
- sorties de forces ratées et brouillonnes. Ne devrait-il pas y avoir une alternance (ou simultanéité si latéralisation) de vide et de plein (le flotter plonger des grutiers divers)? Les trucs spectaculaires impliquent une explosivité (donc production accumulation sortie de force) ici absente
- à 4'05 une tentative d'ondulation et de frappe en fouet, qui est peut-être plus convaincante, mais un ami meilleur connaisseur me dit qu'elle est un tantinet exagérée, des fois qu'on ne la voit pas
- à 4'11 un mouvement qui fait penser à une mouche qui se lave les mains est particulièrement révélateur. Il demande une très grande décontraction. C'est le geste du pont qui doit être d'une extrême légèreté pour fonctionner. ici, ce sont les mains qui agissent, déconnectées de la structure (laquelle est constamment en morceaux)
- à 4'20 le cul fait lourdement contrepoids au torse, ce qui indique peut-être des jambes faibles et une structure désunie

Le promeneur:
 #circonspect# ne connaissant pas cette "école" je ne dirais rien de spécial mais si j'avais un truc a dire la "fluidité" et "déplacements" me laissent plutôt septique  ;)

ps: a mes "admirateurs" anonymes qui cliquent sur le lien "désapprouver" peuvent encore continuer je ne collectionne pas les "bons points"  #saute#

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique